succès


succès

succès [ syksɛ ] n. m.
• 1546; lat. successus, p. p. de succedere
1Vx Ce qui arrive de bon ou de mauvais à la suite d'un acte, d'un fait initial. issue; fortune.
2(XVIIe) Mod. Heureux résultat (d'une décision, d'une entreprise, d'une suite d'événements); caractère favorable de ce qui arrive. réussite. Assurer le succès d'une entreprise (cf. Mener à bien). Tentative couronnée de succès, réussie. Employer avec un égal succès divers moyens. bonheur. Sans succès : sans résultat, sans y parvenir. J'ai essayé à plusieurs reprises, sans succès. Le succès est assuré (cf. L'affaire est dans le sac). Succès garanti, assuré (d'un produit, d'un procédé).Succès ou échec à un examen. Je te félicite pour ton succès au concours.
3Le fait, pour qqn, d'obtenir ce qu'il a cherché, de parvenir à un résultat souhaité ( réussir). Être sur le chemin du succès (cf. Avoir le vent en poupe). Succès en affaires. prospérité, réussite. « On imagine difficilement À quel point le succès rend les gens stupides et tranquilles » (Apollinaire).
4Un, des succès. Événement particulier, circonstance qui constitue un résultat très heureux pour qqn. Obtenir, remporter des succès. Se tailler un franc succès. Succès militaires, sportifs. victoire. Un beau succès. exploit, performance.
5Plus cour. Le fait d'obtenir une audience nombreuse et favorable, d'être connu du public. réussite. Le succès d'un auteur, d'une pièce. Avoir du succès, beaucoup de succès (cf. Faire fureur; fam. faire un malheur, un tabac; casser la baraque). Succès d'estime. Succès facile, inespéré. Succès rapide, brutal. 1. boum, malheur. Le succès, la célébrité. Fam. Succès bœuf, succès monstre. « ces artistes qui ont un succès fou » (Sainte-Beuve). Absolt « Le succès est la loi; et quand le succès dure, il n'y a qu'à s'incliner » (R. Rolland). Loc. adj. À SUCCÈS : qui a du succès (un chanteur à succès); qui procure du succès (un rôle à succès).
Un succès : ce qui a du succès (pièce de théâtre, film, chanson). Le succès du moment, du jour. Cette chanson, ce disque est un succès. hit, fam. tube. Un succès de librairie : un livre qui se vend beaucoup. ⇒ best-seller.
6Le fait de plaire. « Les succès que lui avaient valu ses grands yeux bleus » (Stendhal). Les succès féminins d'un don Juan.
⊗ CONTR. Insuccès. Déconfiture, échec, fiasco, four, revers.

succès nom masculin (latin successus) Résultat heureux obtenu dans une entreprise, un travail, une épreuve sportive, etc. : Ses efforts ont été couronnés de succès. Faveur, audience accordée par le public : Un chanteur qui a du succès. Fait de plaire à quelqu'un, de le séduire : Son charme lui a valu de nombreux succès. Fait d'être réussi et de plaire à quelqu'un : Son rôti a eu du succès auprès de ses invités. Œuvre littéraire, film, roman, etc., qui rencontre le faveur du public : Écouter le dernier succès du chanteur.succès (citations) nom masculin (latin successus) Élémir Bourges Manosque 1852-Paris 1925 Jusque pour les martyrs et les saints, le succès est la pierre de touche ; on y éprouve leur auréole. Les Oiseaux s'envolent et les fleurs tombent Mercure de France Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794 Académie française, 1781 Ce qui fait le succès de quantité d'ouvrages est le rapport qui se trouve entre la médiocrité des idées de l'auteur et la médiocrité des idées du public. Maximes et pensées Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794 Académie française, 1781 Les succès produisent les succès, comme l'argent produit l'argent. Maximes et pensées Pierre Corneille Rouen 1606-Paris 1684 Nos plus heureux succès sont mêlés de tristesse. Le Cid, III, 5, Don Diègue Prosper Jolyot de Crais-Billon, dit Crébillon Dijon 1674-Paris 1762 Académie française, 1731 Le succès fut toujours un enfant de l'audace. Catilina Alexandre Dumas Villers-Cotterêts 1802-Puys, près de Dieppe, 1870 Rien ne réussit comme le succès. Ange Pitou Isidore Ducasse, dit le comte de Lautréamont Montevideo 1846-Paris 1870 On estime les grands desseins, lorsqu'on se sent capable des grands succès. Poésies, II André Maurois Elbeuf 1885-Neuilly 1967 Académie française, 1938 Il y a dans tous les succès humains une part mal définie de bonheur. Lyautey Plon Charles Maurras Martigues 1868-Saint-Symphorien 1952 Académie française, 1938 Le privilège du succès est, dans l'ordre de l'action, une marque de vérité. Enquête sur la monarchie Fayard Napoléon Ier, empereur des Français Ajaccio 1769-Sainte-Hélène 1821 C'est le succès qui fait les grands hommes. Cité par Las Cases dans le Mémorial de Sainte-Hélène Henri Beyle, dit Stendhal Grenoble 1783-Paris 1842 Le succès flatteur est de conquérir et non de conserver. De l'amour Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues Aix-en-Provence 1715-Paris 1747 On méprise les grands desseins lorsqu'on ne se sent pas capable des grands succès. Réflexions et Maximes Eschyle Éleusis vers 525-Gela, Sicile, 456 avant J.-C. Du succès les mortels ne se rassasient jamais. Agamemnon, 1331 (traduction P. Mazon) Eschyle Éleusis vers 525-Gela, Sicile, 456 avant J.-C. Il est peu d'hommes enclins à rendre hommage, sans quelques mouvements d'envie, au succès d'un ami. Agamemnon, 832 (traduction P. Mazon) Eschyle Éleusis vers 525-Gela, Sicile, 456 avant J.-C. La discipline est mère du succès. Les Sept contre Thèbes, 224 (traduction P. Mazon) Pindare Cynoscéphales, près de Thèbes, 518 avant J.-C.-Argos ? 438 avant J.-C. Le succès est dans la main de la divinité. Treizième Olympique, 104 succès (synonymes) nom masculin (latin successus) Résultat heureux obtenu dans une entreprise, un travail, une épreuve...
Synonymes :
- réussite
Contraires :
- insuccès
Fait d'être réussi et de plaire à quelqu'un
Contraires :
- échec

succès
n. m.
d1./d Heureuse issue d'une opération, d'une entreprise. Succès d'une expédition militaire.
d2./d Bon résultat obtenu par qqn. Succès scolaires.
d3./d Fait de gagner la faveur du public. Acteur, film qui a du succès.
à succès: qui obtient du succès, le plus souvent par des moyens faciles. Chanteur, chanson à succès.
|| Fam. Un succès: une chose qui a du succès, qui est à la mode.
d4./d Fait de susciter l'intérêt amoureux. Elle a eu beaucoup de succès à cette soirée.
|| (Plur.) Aventures amoureuses.

⇒SUCCÈS, subst. masc.
A. — Vx. [Accompagné d'un adj. précisant la nature du succès] Résultat (favorable ou défavorable) d'une entreprise, d'un événement, d'une situation. Synon. fortune, issue. Succès funeste; heureux succès. Notre prudence (...) corrige les immoralités de la nature et de la fortune, le tort des bons et des mauvais succès, et l'erreur des événements (MARMONTEL, Essai sur rom., 1799, p. 358). Cependant, revenus de leur noble message, Dont le triste succès se peint sur leur visage, Ceux qu'au grand Diomède envoya Latinus, Viennent de ce héros annoncer le refus (DELILLE, Énéide, t. 4, 1804, p. 143).
B. — 1. Tournure favorable adoptée par une entreprise, un événement, une situation. Synon. avantage, réussite, victoire; anton. déroute, désastre, échec, revers.
a) Succès de + subst. désignant une activité hum. Succès d'une attaque, d'une entreprise, d'une expérience, d'une manœuvre, d'une mission, d'une opération, d'un projet, d'une réforme. Il attribue à la persévérance de l'attachement de Maurice pour Sophie le peu de succès de ses démarches pour son avancement (SAND, Hist. vie, t. 2, 1855, p. 85). À ce titre ma présence excitait son attention et sa cupidité (...), incertaine qu'elle était si c'était l'une ou l'autre, la décoration de la table ou ma présence, qui était plus particulièrement l'un de ces charmes, secret du succès des réceptions d'Oriane (PROUST, Guermantes 1, 1920, p. 457).
P. iron. Magnard (...) rend compte de la soirée, en disant que cette soirée avait été un grand succès de bâillement (GONCOURT, Journal, 1888, p. 884).
b) [À propos d'une pers.] Fait d'aboutir au résultat escompté, d'atteindre le but recherché. Beau, brillant, prompt, réel, vif succès; connaître, espérer, obtenir, recueillir, remporter le succès; compromettre le succès; douter du succès; chance(s) de succès; le succès est assuré. Elle remit vingt fois par journée, cette question sur le tapis (...), sachant bien le succès assuré, quand on pinçait au duc cette corde (BOURGES, Crépusc. dieux, 1884, p. 131):
1. Je pris des leçons pendant une quinzaine de jours, au long desquels Duployer ne me donna jamais le moindre espoir de succès, tandis qu'il se montrait toujours entièrement assuré de la réussite de Falcone qui ne calculait pas mieux que moi, rédigeait beaucoup plus mal et écrivait comme un chat.
A. FRANCE, Vie fleur, 1922, p. 440.
Loc. adv.
Avec succès. Synon. avantageusement, brillamment, favorablement. Si elle voulait le punir, il menaçait de se rendre malade. C'était une tactique dont il usait, avec succès, depuis l'enfance (ROLLAND, J.-Chr., Nouv. journée, 1912, p. 1522).
Sans succès. Synon. inutilement, vainement. C'est là qu'Antoine (...) avait échoué, au début de l'hiver, après avoir été soigné sans succès dans divers services de l'arrière (MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p. 761).
2. P. méton., gén. au plur. Événement(s), situation(s) favorable(s). Synon. exploit(s), performance(s), prouesse(s); anton. échec, revers. Succès électoraux, littéraires, sportifs, universitaires; succès à des concours, dans les études. Mes succès scolaires la comblaient [ma mère] d'orgueil. Ils étaient aussi ma seule joie (MAURIAC, Nœud vip., 1932, p. 25). L'avènement du Directoire, ses succès militaires et diplomatiques rendirent quelque confiance aux partisans de la France nouvelle (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p. 614).
Aller, marcher, voler de succès en succès. Obtenir des réussites répétées. Quant à Charles Laugthon, depuis Henry VIII jusqu'à L'Admirable Mr Ruggles, il va de succès en succès (Arts et litt., 1936, p. 34-7). La troupe (...) avance sans répit et (...) marche de succès en succès (HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p. 158).
3. Marque(s) d'intérêt, de faveur, d'approbation du public (envers une personne, une œuvre, un spectacle, etc.). Synon. triomphe. Remporter, se tailler un vif succès; succès éclatant, fou, immédiat, monstre, prodigieux, spectaculaire, sans précédent, triomphal; avoir du succès sur la scène, au théâtre, à la tribune; obtenir un grand succès populaire, public; succès mondains; grisé par le succès. publie un roman qui a le plus grand succès (VALÉRY, Corresp. [avec Gide], 1895, p. 251):
2. ... Esther venait d'être autorisée à accepter en Angleterre une invitation du prince héritier de la couronne. « Accueillie à Londres comme une reine, écrivait notre ambassadeur dans sa dernière dépêche, l'artiste a su donner à son immense succès personnel le caractère vraiment imposant d'un triomphe national. »
VOGÜÉ, Morts, 1899, p. 226.
a) Succès de + subst. en précisant la nature, le lieu, etc. Succès de circonstance, de curiosité, d'enthousiasme, d'hilarité, de scandale; succès de salon. L'album, je crois, réussira, et j'ai bon espoir. J'eusse été sûr d'un très grand succès de vente immédiat, si vous eussiez paru le 1er novembre (HUGO, Corresp., 1862, p. 425). La curiosité des antiquaires, toujours portée vers les inscriptions, assura un grand succès de librairie à la petite collection de Valerius Probus (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 586).
Succès d'estime.
b) Loc. adj. À succès. [Précédé d'un subst. désignant une pers., une chose] Qui assure, qui obtient du succès, un grand succès. Auteur, compositeur à succès; air, chanson, film, pièce, roman à succès; formule, rôle à succès. Le Canada anglais est encore, dans une certaine mesure, comme une province éloignée de la littérature anglaise, où les impulsions rayonnent du centre. On y lit surtout les écrivains à succès de l'Angleterre. On y lit beaucoup aussi les œuvres américaines (Arts et litt., 1936, p. 42-10).
4. En partic.
a) Dans le domaine des techn., des loisirs, etc. Engouement du public (pour une nouveauté). Synon. mode, vogue. Obtenir un succès fou. Le scooter, après quelques années de succès, n'est plus à la mode (Industr. fr. caoutch., 1965, p. 44). Le rôle des agences s'est accru, ne serait-ce qu'en raison du succès de la formule des voyages collectifs (JOCARD, Tour. et action État, 1966, p. 123).
b) Dans le domaine des relations amoureuses. Fait de séduire, de plaire, de multiplier les liaisons, les aventures galantes. Synon. bonne fortune (v. fortune B 2 b). Collectionner, multiplier les succès amoureux. M. Léon, tout en étudiant son droit, avait passablement fréquenté la Chaumière, où il obtint même de fort jolis succès près des grisettes, qui lui trouvaient l'air distingué (FLAUB., Mme Bovary, t. 2, 1857, p. 75). Il ne comptait plus ses succès féminins. Il était beau garçon, naïvement fier de sa prestance (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 191).
Homme à succès. Homme qui plaît aux femmes. Une sorte de pudeur m'a retenue. (...) Oui, à cause de sa réputation... de sa réputation d'homme à... à succès. J'ai eu... peur (BERNSTEIN, Secret, 1913, II, 11, p. 28).
5. P. méton. Chose qui obtient du succès; réalisation artistique (cinématographique, littéraire, musicale, etc.) qui est en faveur auprès du public. Le succès du jour, du moment, de la saison. Le Nid-Rose, un des grands succès de l'heure, et que d'autres merveilles, au boulevard des Italiens! (MALLARMÉ, Dern. mode, 1874, p. 824). [Ces sociologues] sont (...) fascinés par les grands succès de la chanson ou du cinéma, même lorsque ceux-ci ne représentent que les choix de minorités bruyantes (DUMAZEDIER, RIPERT, Loisir et cult., 1966, p. 42).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: succez; dep. 1740: succès. Étymol. et Hist. 1. 1540 « manière dont un événement se déroule, issue, résultat » (Amadis, éd. Y. Giraud, t. 1, p. 147: les succes des grandes choses advenues aux illustres personnes Grecques et Latines), en gén. empl. avec un adj. qui qualifie le caractère heureux ou malheureux, attendu ou non de cette issue, cf. FUR. 1690: « Il se dit en bonne et en mauvaise part »; 2. a) 1646 « victoire (domaine milit.) » (MAYNARD, Poésies, p. 41); cf. Ac. 1694: ,,Succez mis absolument se prend d'ordinaire en bonne part`` et LITTRÉ: ,,Succès, sans rien qui le détermine, se prend toujours en bonne part et se dit des avantages qu'on obtient``; b) 1631 avec succez (GUEZ DE BALZAC, Le Prince, p. 241); c) 1659 sans succez (BOISROBERT, Epistres, t. 2, p. 269); d) 1731 amoureux succès (PRÉVOST, Le Philosophe anglois, p. 69); e) 1757 succès dans le monde (LA NOUE, La Coquette corrigée, p. 178); f) 1812 succès d'estime (JOUY, Hermite, t. 2, p. 197); g) 1825 succès fou (COURIER, Lettres Fr. et Ital., p. 897). Empr. au lat. successus littéral. « approche, arrivée, marche en avant » d'où « réussite », part. passé de succedere, v. succéder qui a influencé le développement sém. de succès; aux XVIe-XVIIe s. on trouve la loc. par succès « successivement, dans la succession, la suite (des événements) » (d'où par succès de temps, v. GDF. Compl. et HUG.). Fréq. abs. littér.:7 399. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 13 793, b) 11 487; XXe s.: a) 10 086, b) 7 474. Bbg. GOHIN 1903, p. 291, 339. — QUEM. DDL t. 31.

succès [syksɛ] n. m.
ÉTYM. 1546, « succession »; lat. successus, p. p. de succedere. → Succéder.
———
I Vx.
1 (1588, Montaigne). Manière dont une chose se passe, dont une suite d'événements se déroule (relativement à un résultat escompté). || Le bon ou le mauvais succès d'une affaire, d'une entreprise. Issue, réussite. || « Le funeste succès de leurs armes impies » (→ Hostie, cit. 4). || En cas de mauvais succès… (→ 2. Général, cit. 2).
1 (…) Siranez le Persien répondit à ceux qui s'étonnaient comment ses affaires succédaient si mal, vu que ses propos (plans) étaient si sages, qu'il était seul maître de ses propos, mais du succès de ses affaires, c'était la fortune (…)
Montaigne, Essais, III, VIII.
2 Quel succès attend-on d'un amour si fidèle ?
Racine, Bérénice, II, 2.
3 Le succès du combat réglera leur conduite (…)
Racine, Bajazet, I, 1.
3.1 (…) lorsqu'ils croient être persuadés du succès fâcheux, et que le malade commence à tirer à sa fin, ils se mettent autour de son lit (…)
J.-F. Regnard, Voyage en Laponie, p. 109.
2 Ce qui arrive de bon ou de mauvais à la suite d'un acte, d'un fait initial. Issue; événement (1., vx), fortune (II., A., 1.). || Les bons succès (de qqn). → 1. Ombre, cit. 12. || Heureux succès. || Les mauvais succès (→ Aveu, cit. 14). || « Les occasions d'un succès difficile » (Diderot, Jacques le fataliste, p. 610).
4 Le succès le plus triste et le plus favorable,
Le plus doux et le plus amer,
Me seront tous des choix de ta main adorable,
Qu'également il faut aimer.
Je les recevrai tous, sans mettre différence
Entre le bon et le mauvais.
Corneille, Imitation de J.-C., III, v. 1853-58.
5 Les mauvais succès sont les seuls maîtres qui peuvent nous reprendre utilement, et nous arracher cet aveu d'avoir failli, qui coûte tant à notre orgueil.
Bossuet, Oraison funèbre de Henriette-Marie de France.
———
II (1647, Pascal). Mod.
1 (Le succès de qqch.). Heureux résultat (d'une décision, d'une entreprise, d'une suite d'événements), caractère favorable de ce qui arrive. Réussite; réussir (I., A., 3.). || Le succès d'une bataille. Gain, victoire. || « Le succès d'une expérience scientifique » (Pascal, Lettre à M. Périer, 15 nov. 1647). || Assurer le succès d'une entreprise (→ Mener à bien). || Rencontrer le succès, être couronné de succès. Florissant, prospère; prospérer.Exécuter (cit. 7) qqch. avec succès. Réussir (II.). || Employer avec un égal (cit. 4) succès divers moyens. Bonheur. || Sans succès (→ Broussaille, cit. 2) : sans résultat, sans y parvenir. || Le succès est assuré (→ L'affaire est dans le sac).
6 Vivez. Et vous, Arcas, du succès de mon zèle
Courez à Mithridate apprendre la nouvelle.
Racine, Mithridate, V, 3.
7 Demain je dirai la messe pour le succès de la bonne cause !
Balzac, les Employés, Pl., t. VI, p. 996.
Comm., publicité. || Succès assuré, garanti (d'un produit, d'un procédé, d'un traitement).
2 Le succès : le fait, pour qqn, d'obtenir ce qu'il a cherché, de parvenir à un résultat souhaité. Réussir (I., B., 2.). || Être sur la voie, sur le chemin du succès (→ Avoir le vent en poupe, dans les voiles). || Espoirs de succès (→ Persifler, cit. 3). || Certitude du succès, croyance au succès (→ Inventeur, cit. 7). || Signe de succès. Heureux, favorable.Succès dans le monde, la société, en affaires (→ Insécurité, cit.). Prospérité, réussite. || Le succès est la seule mesure de leur mérite (des hommes d'action). → Pardonner, cit. 14.
8 On imagine difficilement
À quel point le succès rend les gens stupides et tranquilles (…)
Apollinaire, Calligrammes, p. 192.
3 (Un, des succès). Événement particulier, circonstance qui constitue un résultat très heureux pour qqn, qui améliore sa situation. || Le risque (cit. 9) est la condition de tout succès (→ Qui ne risque rien n'a rien). || Ce succès est dû au mérite, à la chance (→ La chance lui a été favorable, lui a souri). || Succès mérité; immérité. || Obtenir, remporter des succès. || Comblé de succès, d'honneurs (→ Rassasier, cit. 6).Succès militaires (→ Légionnaire, cit. 2), sportifs. Avantage, victoire; vaincre. || Succès littéraires.Succès scolaires, universitaires : examen, concours réussi; diplôme obtenu.Succès facile, inespéré. || Succès complet. || Un beau succès. Exploit, performance; tour (de force).Souvenir, témoignage d'un succès. Trophée; laurier.
9 Les grands succès rendent modeste, s'ils ne rendent sot.
Alain, Propos, 9 sept. 1921, Orgueil et vanité.
4 (1669, Boileau). || Le succès de qqn, d'une œuvre : le fait d'obtenir une audience nombreuse et favorable, d'être connu(e) du public. || Succès d'un auteur, d'une pièce, d'un roman. || Le succès ou l'insuccès (cit. 1) de Tannhäuser. || Avoir du succès (→ Approuver, cit. 6), beaucoup de succès (→ Faire fureur). || « L'auteur n'avait pas grand succès » (→ Presque, cit. 2, Musset). || Connaître le plus grand succès (→ Écrivain, cit. 16).Succès de circonstance, succès d'estime. || Remporter un brillant, un vif succès, un succès triomphal ( Triomphe). || Succès tapageur, de scandale. || Succès rapide, brutal. 1. Boum, malheur.Fam. || Succès bœuf (cit. 14), succès monstre. || Succès fou (cit. 53).
10 M. de Balzac parle encore quelque part de ces artistes qui ont un succès fou, un succès à écraser les gens qui n'ont pas des épaules et des reins pour le porter (…)
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, 2 sept. 1850.
11 Le succès est la règle de ma critique. Ce n'est pas du tout qu'il prouve pour moi le mérite absolu de la pièce; mais il montre évidemment que, entre l'œuvre représentée et le goût actuel du public, il y a de certains rapports secrets qu'il est curieux de découvrir.
Sarcey, Quarante ans de théâtre, I, p. 54.
12 À la suite des auteurs, les critiques docilement décrétaient que l'office essentiel de l'œuvre d'art est de plaire. Le succès est la loi; et quand le succès dure, il n'y a qu'à s'incliner.
R. Rolland, Jean-Christophe, Foire sur la place, I, p. 723.
13 Les secrètes raisons qui différèrent son succès seront celles mêmes qui l'assureront plus durable.
Gide, Dostoïevsky, p. 58.
Absolt. || Le succès et la célébrité; le succès et la gloire (cit. 29). || Poursuivre (cit. 12) le succès. || Se laisser griser par le succès.
À succès : qui a du succès. || Un écrivain à succès (→ Frelaté, cit. 6). Qui procure le succès. || Un rôle à succès (→ Acteur, cit. 8).
5 Mode, vogue. || Le succès du chapeau melon (cit. 4).
6 Un succès : ce qui a du succès (surtout : pièces de théâtre, films, chansons…). || Le succès du moment, du jour. || Cette chanson, ce disque est un succès. Tube. || Le dernier succès de X…Un succès de librairie : un livre à succès. Best-seller.
7 Le fait de plaire en société (→ Loin, cit. 11). || Succès mondains.(Mil. XVIIIe). Spécialt :
14 Mon peu de succès près des femmes est toujours venu de les trop aimer.
Rousseau, les Confessions, II.
15 Les succès que lui avaient valus ses grands yeux bleus si doux et son air si distingué diminuèrent rapidement.
Stendhal, Romans et nouvelles, « Mina de Vanghel ».
Succès amoureux. Exploit (galant), fortune (bonne fortune), galanterie, prouesse (spécialt). → Existence, cit. 26; infidélité, cit. 10; interdire, cit. 4; passablement, cit. 1. || Succès féminins (cit. 6).
CONTR. Insuccès. — Avortement (fig.), catastrophe, contretemps, déconfiture, déroute, désastre, échec, épreuve, fiasco, four (4.), ratage, revers.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • succes — SUCCÉS, succese, s.n. Rezultat favorabil, pozitiv (al unei acţiuni); reuşită, izbândă. ♢ expr. A dori sau a ura (cuiva) succes = a i dori (cuiva) noroc într o întreprindere. ♦ Primire bună, favorabilă, cu răsunet, pe care o face publicul unei… …   Dicționar Român

  • Succès — Dans un jeu vidéo ou un Jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (MMORPG), les Succès (ou Achievements en anglais) sont des récompenses honorifiques, attribuées au joueur par le jeu pour avoir accompli certaines actions difficiles ou qui… …   Wikipédia en Français

  • Succès — Rechtsform Gründung 1952 Auflösung 1952 Sitz Antwerpen Borgerhout Branche Automobilhersteller …   Deutsch Wikipedia

  • succès — (su ksê ; l s se lie : un su ksê z éclatant) s. m. 1°   Progrès de ce qui se développe. •   Combien ne goûte t on pas de plaisir à observer le succès des arbres qu on a entés dans un jardin, l accroissement des blés, le cours d une rivière !,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SUCCÈS — s. m. Ce qui arrive à quelqu un de conforme ou de contraire au but qu il se proposait dans une affaire, dans une entreprise, dans un travail. Bon, heureux, avantageux succès. Malheureux succès. Succès inattendu, inespéré. Les grands succès, les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SUCCÈS — n. m. Ce qui arrive à quelqu’un de conforme ou de contraire au but qu’il se proposait dans une affaire, dans une entreprise, dans un travail. Bon, heureux succès. Malheureux succès. Succès inattendu, inespéré. Les glorieux succès de nos armes. Le …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Succes — El Succes El Succes es un lujoso clipper holandés de dos palos. Su historia comienza en 1907, cuando fue botado como barco velero de carga. Su construcción corrió a cargo de la atarazana Wed. A. van Duyvendijk, cuyos barcos se consideran hasta el …   Wikipedia Español

  • succes — suc|ces sb., en, er, erne, i sms. succes , fx succeshistorie, succesombrust …   Dansk ordbog

  • succès — nm. russita <réussite>, suksè (Albanais.001). E. : Attribuer. A1) ladv., sans plus de succès : sê myò russi <sans mieux réussir> (001), sinz avai mé rossi <sans avoir davantage réussi> (Arvillard). nm. suksè (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • succés — suc|cés Mot Agut Nom masculí …   Diccionari Català-Català


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.